MANAGEMENT VAN ARBEIDSONGEVALLEN

Gestion des accidents de travail

INTRODUCTION

Chaque année, plus de 200 000 travailleurs sont victimes d’un accident de travail. On déplore même en moyenne soixante décès par an suite à un accident de travail (Inspection ministère des Affaires sociales et de l’Emploi néerlandais (SZW), 2018). La loi sur les conditions de travail impose aux employeurs de veiller à la sécurité et la santé de leurs travailleurs. La prévention et l’élucidation des accidents de travail devraient être considérées comme une priorité par les employeurs. Bureau Veritas soutient les employeurs dans cette tâche.

LÉGISLATION

La loi sur les conditions de travail (article 9) oblige notamment les employeurs à signaler directement les accidents de travail qui mènent à un décès, une lésion permanente ou une hospitalisation à l’inspection du travail. Ils doivent également tenir une liste des accidents de travail qui ont mené à une absence de plus de trois jours ouvrables. La nature et la date de survenue de l’accident doivent également être communiquées.

POURQUOI NOTIFIER ET CORRIGER ?

La notification d’un accident est importante pour veiller à ce qu’il soit étudié. Ce n’est qu’à ce moment que des actions pourront être prises pour éviter une répétition. Il en va de même pour les presque accidents. Même si rien de grave n’est (encore) arrivé, un presque accident peut être une leçon importante. En prenant des mesures à la base (presque accident), il est logique qu’il se produira moins de véritables accidents.

EXAMEN

Les employeurs tirent profit d’une politique de gestion des accidents de travail. Ces derniers sont souvent considérés comme étant la conséquence d’une inattention et on dit souvent : « Cela peut arriver ». Cependant, il y a bien souvent plus qu’une simple inattention. Non seulement des facteurs personnels peuvent jouer, mais aussi des aspects organisationnels et techniques.

Pour découvrir ce qui se cache derrière la cause directe de l’accident, un examen de l’accident peut être réalisé. L’objectif n’est pas de désigner des coupables, mais d’apprendre de la situation et de réduire autant que possible le risque que cette situation se reproduise.  Pendant un examen de l’accident, l’examinateur réalise une reconstitution systématique de l’événement et des faits qui l’ont précédé. Par la suite, la question du pourquoi est posée pour détecter les causes sous-jacentes. Souvent, ce sont des causes structurelles qui contribuent ensemble à la survenue de l’accident.

PLUS-VALUE DU BUREAU VERITAS

Bureau Veritas vous aide à établir une vision et une politique de gestion des (presque) accidents et à en tirer les enseignements. Nous vous accompagnons dans l’établissement et la mise en œuvre d’un système d’enregistrement des accidents. Bureau Veritas examine tous les secteurs et intervient en tant que partie neutre et spécialisée.

INFORMATION

Nous vous prions de nous contacter au +31 88 450 55 00 pour avoir des information supplémentaires au niveau de nos services et les applications y correspondantes.