CERTIFICATION DE L’ÉCHELLE DE PERFORMANCE CO2 

Certification de l’échelle de performance CO2 

INTRODUCTION À LA CERTIFICATION DE L’ÉCHELLE DE PERFORMANCE CO2 

La réduction de la consommation d’énergie à base de combustibles fossiles et l’application et le développement poursuivi des sources d’énergie durables régissent l’agenda politique et social au niveau international. Il en va de même pour le thème lié des émissions de CO2 et leur réduction, qui s’inscrivent dans le cadre plus large de la durabilité et de la responsabilité sociale. 

Dans cette optique, les organismes publics, les ONG, le monde de l’entreprise et les autres parties prenantes ont pris depuis pas mal de temps des initiatives pour réduire concrètement les émissions de CO2. Le développement de la norme Échelle de performance CO2 est un système pratique de management du CO2 est un exemple remarquable d’une initiative de ce type. 

ÉCHELLE DE PERFORMANCE C02 

En 2009, ProRail a développé et introduit la norme Échelle de performance CO2 comme initiative de conservation concrète et instrument distinctif pour les adjudications, avec un avantage fictif d’attribution représentant au maximum 10 % pour les entrepreneurs certifiés. La version actuelle de l’Échelle de performance CO2 est entrée en vigueur en 2015. Celle-ci est un développement sur la base des nouvelles connaissances au niveau des aspects pratiques de l’économie d’énergie, de la réduction du CO2 et de l’utilisation de l’énergie durable. 

CONTENU DE LA NORME 

L’Échelle de performance CO2 connaît cinq niveaux successifs où les connaissances des émissions de CO2, les mesures concrètes de réduction du CO2, la transparence sur la politique en matière de CO2 et la participation active aux initiatives destinées à réduire le CO2 sont centrales. 

Les trois premiers niveaux de la norme concernent tout d’abord la gestion du CO2 et les objectifs de réduction d’une organisation propre. 

L’innovation et les contributions actives à la réduction du CO2 dans les aspects supplémentaires de la chaîne sont traitées au niveau 4. 

Le niveau 5 met l’accent sur la réalisation des objectifs de réduction par la collaboration au sein du secteur et la réalisation d’adaptations concrètes dans l’organisation propre dans le domaine des achats, des programmes de livraison et/ou des processus primaires. 

CHAMP D’APPLICATION 

La méthodologie de la norme du système de management de l’échelle de performance CO2 est générique. Cela signifie que la méthodologie peut s’appliquer à n’importe quel type d’organisme, tant aux Pays-Bas qu’à l’étranger, indépendamment de sa taille, de ses effectifs, de son secteur d’activité ou encore de la nature de ses activités (primaires) : but lucratif ou non, voire secteur public. 

PROCESSUS DE CERTIFICATION 

À quoi ressemble ce processus de certification ? Le processus de certification Échelle de performance CO2 suit le même principe que toutes les autres normes génériques relatives aux systèmes de management, basées sur une méthodologie de mise en œuvre dans le cadre d’un cycle fixe de 3 ans. Après un audit préliminaire et d’un audit de contrôle, également appelé audit de Phase 1 et de Phrase 2 ou audit de certification, nous soumettrons chaque année l’organisme certifié à un audit intermédiaire, désigné plus spécifiquement pour cette norme par l’évaluation annuelle de l’échelle. Nous pouvons de la sorte vérifier si les exigences de la norme sont respectées en permanence. Nous appelons ces évaluations des audits de surveillance. À la fin du parcours intégral, l’organisme certifié peut démarrer un nouveau cycle de 3 ans, qui recommence par un audit de certification. 

Vous souhaiteriez recevoir des informations plus détaillées quant à la pratique de cette certification ? Dans ce cas, consultez notre brochure relative au processus de certification Het Certificatieproces.  

NORMES COMPLÉMENTAIRES  

Un organisme peut mettre en œuvre la norme Échelle de performance CO2 comme un système de management intégral, mais il est également possible de la combiner avec d’autres normes relatives à des systèmes de management comme ISO 9001 (qualité), ISO 14001 (environnement) ou ISO 50001 (gestion de l’énergie).